[./nitassinan2.html]
[./art_1.html]
[./accueil.html]
[mailto:chantalharvey2014@gmail.com]
[./art_2d_de_natura.html]
[./art_2d_nitassinam_02.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Accueil
e-mail
- Nitassinan -
C H A N T A L    H A R V E Y
NITASSINAN
Que devient le paysage par-delà son immensité ? Quelles en sont les dimensions véritables, humaines ou absolues ? Qu’il soit infiniment grand ou infiniment petit, le paysage est un dédale de formes, d’enchevêtrements, de matières complexes, d’éléments en mouvement… Un monde confus que l’artiste ne cesse d’explorer, non tant pour copier la nature que pour tenter de saisir une infime partie de son anarchique beauté.

Il ne suffit pas de « voir » le paysage de la Minganie. Il faut l’avoir « vécu » pour en mesurer toute la beauté et la complexité. Il faut l’avoir arpenté pour en deviner la diversité. Il faut l’avoir fréquenté au fil des saisons pour voir ses couleurs, sentir ses odeurs, entendre ses murmures ou ses clameurs, et pour peut-être comprendre un peu la folie de l’artiste qui le célèbre.

Les gravures de Chantal Harvey nous permettent de capturer un peu l’insaisissable. Sur le papier, le chevauchement des traits et la superposition des couleurs imprimées par passages successifs mettent au monde un mystère. Mais sur la plaque de bois, dans un geste qui s’oublie, la matrice gravée témoigne de l’intensité des émotions.

« L’étude du beau est un duel où l’artiste crie de frayeur avant d’être vaincu »   - Charles Baudelaire

Chantal Harvey ne s’effarouche pas et tente l’impossible. À force de patience et de passion, elle nous livre « son » paysage, une représentation admirablement juste et vivante de ce qu’elle honore, cette Côte où elle a vu le jour, où elle a choisi de revenir vivre. Pour nommer ce paysage, elle emprunte à la Nation innue le nom Nitassinan, territoire et lieu de vie, un mot porteur de sens qui commande le respect des Hommes.
- Christine Dufour


Depuis le début des années 1990, Harvey est une membre active de l’Atelier Engramme, un centre d’artistes autogéré qui se consacre à la promotion de l'estampe originale. Elle est également une des fondatrices du regroupement Panache art actuel, nouveau regroupement d’artistes professionnels en art actuel de la Côte-Nord qui a vu le jour en octobre dernier, en plus de détenir plusieurs bourses à son actif. En octobre 2009, elle présentera une partie de son installation Nitassinan dans le cadre du Festival de Cervantino, à la Galerie de l’Université de Guanajuato au Mexique.